Dans le monde des affaires, le débat persiste : doit-on dire “entrepreneure” ou “entrepreneuse” pour désigner une femme qui crée et dirige une entreprise ?

Alors que de plus en plus de femmes deviennent chefs d’entreprise et brisent les barrières dans le monde professionnel, il est crucial d’adopter une terminologie adaptée.

Dans cet article, je partage avec vous les arguments en faveur de chacun des termes afin d’offrir une meilleure compréhension du sujet.

 

Entrepreneure : un terme neutre et moderne

L’utilisation du terme “entrepreneure” a gagné en popularité ces dernières années. Certains estiment que cette forme est plus neutre et respectueuse de l’égalité entre les sexes, car elle s’aligne sur la terminologie masculine “entrepreneur”.

De plus, ce terme met l’accent sur la fonction et les compétences de la personne, plutôt que sur son genre.

Entrepreneuse : une version féminisée qui s’inscrit dans

la tradition

D’un autre côté, “entrepreneuse” est une forme féminisée du mot “entrepreneur” qui existe depuis longtemps et a été utilisée pour distinguer les femmes chefs d’entreprise.

Ce terme s’inscrit dans la tradition de la langue française, qui attribue généralement un genre spécifique aux noms et adjectifs. Pour certains, utiliser “entrepreneuse” est un moyen de célébrer et de reconnaître l’identité féminine dans le monde des affaires.

Pour certains, utiliser “entrepreneuse” est un moyen de célébrer et de reconnaître l’identité féminine dans le monde des affaires.

Les arguments en faveur de chaque terme

Pour “entrepreneure” : Ce terme est perçu comme plus neutre et égalitaire, car il met l’accent sur la fonction et les compétences de la personne, plutôt que sur son genre. En outre, il est cohérent avec d’autres termes professionnels modernes tels que “auteure” ou “ingénieure”.

Pour “entrepreneuse” : Cette forme s’inscrit dans la tradition linguistique française, qui attribue généralement un genre spécifique aux noms et adjectifs. Utiliser “entrepreneuse” est un moyen de célébrer et de reconnaître l’identité féminine dans le monde des affaires.

Trouver un consensus

Il est important de noter que la langue évolue constamment, et ce débat autour du féminin d’entrepreneur témoigne de cette évolution. Peu importe le terme choisi, l’essentiel est de reconnaître et de célébrer les réussites des femmes dans le monde des affaires. 

Chacun peut avoir ses préférences, mais le respect de celles des autres est primordial. 🙏

Le débat entre “entrepreneure” et “entrepreneuse” continue de diviser les opinions. Les deux termes ont leurs mérites, et le choix dépendra des préférences et des convictions de chacun. 

L’essentiel est de mettre en avant les compétences et les succès des femmes chefs d’entreprise et de les soutenir dans leurs efforts pour transformer le monde des affaires. 💪

Et vous, vous êtes plutôt team Entrepreneure ou Entrepreneuse ?